Gels De Silice

Les gels de silice sont des adsorbants essentiels dans de nombreuses applications d’assèchement du gaz et de l’air comprimé. Par rapport aux alumines et zéolites activées, ils consomment généralement moins d’énergie lors de la désorption de l’eau et résistent à la plupart des acides. Pour les applications standards, nous proposons des gels de silice à haute capacité d’adsorption de l’eau. Notre portefeuille de produits inclut également un type hydrophobe et un type aux propriétés indicatrices (passage de l’orange intense au transparent). Avec les gels de silice, la désorption de l’eau adsorbée intervient à une température d’environ 150 °C.

offre / interlocuteur

Cansu Dilmen

Ingénieur commercial international
+49 201 24 89 844
E-Mail

Alumines Activées

Contrairement aux gels de silice, les alumines activées offrent une meilleure résistance mécanique, tout en étant stables par rapport aux composants basiques et à l’eau courante. Dans le domaine de l’assèchement de l’air et de l’air comprimé, elles sont principalement utilisées lorsque l’air à assécher comporte des particules basiques et que les régimes d’écoulement doivent être fiables. Elles permettent également de séparer les substances organiques hydrophiles.

Les deux produits CarboTech disposent de propriétés d’adsorption quasiment identiques, mais se distinguent par leur densité et donc principalement par leur résistance à l’abrasion.

offre / interlocuteur

Cansu Dilmen

Ingénieur commercial international
+49 201 24 89 844
E-Mail

Tamis Moléculaires De Zéolite

CarboTech propose des tamis moléculaires de zéolite spécialement conçus pour l’assèchement de l’air et de l’air comprimé, ainsi que pour la production d’oxygène. Comme avec les gels de silice, la séparation dépend de l’effet d’équilibre, pas d’un effet cinétique, qui, lui, s’exerce sur les tamis moléculaires de carbone. Les tamis moléculaires de zéolite ont une largeur de pore uniforme permettant d’appliquer des procédés d’adsorption sélective en fonction du type concerné.

Dans le cadre de la séparation de l’air par adsorption modulée en pression, la charge d’équilibre de plusieurs zéolites (types 13X, à échange de Na et Li) avec l’azote est significativement supérieure à celle observée avec l’oxygène et l’argon. Il est ainsi possible de produire de l’oxygène pur à 95 %, où l’argon constitue seulement une part résiduelle du flux gazeux produit.

L’utilisation de tamis moléculaires de zéolite (types 3A, 4A, 5A) pour l’assèchement de l’air permet d’atteindre des points de rosée sous pression particulièrement bas et d’assécher le gaz efficacement à des températures de procédé supérieures. Les tamis moléculaires sont désorbés par régénération à froid ou par chauffage à une température maximale de 380 °C.

offre / interlocuteur

Cansu Dilmen

Ingénieur commercial international
+49 201 24 89 844
E-Mail